Tu veux monter ou descendre la page ?

Canariculture › Maladies et soins

Fil des billets

vendredi, janvier 8 2010

Carence en vitamines - Avitaminose

La première conséquence d'un manque de vitamines est en quelque sorte une moindre résistance aux maladies, quelquefois même elle peut provoquer la stérilité chez les reproducteurs (avitaminose).

D'autres troubles viennent se greffer, exemple : arrêt de la croissance chez les jeunes, chute de plumes, amaigrissement, etc... Souvent il ne faut pas aller chercher bien loin, a cause est souvent la non-distribution d'aliments frais.

Pour pallier, certains amateurs ajoutent à l'alimentation de puissants complexes vitaminés.

Avitaminose A

Cette carence conduit au manque d'appétit chez les oiseaux, d'où amaigrissement, la ponte des œufs s'en trouvera affectée. La vitamine A se retrouve essentiellement dans l'huile de foie de morue, le maïs et les carottes.

Avitaminose B

La carence en vitamines du groupe B conduit à des névrites. La tête retombant sur le dos où des oiseaux perdant l'équilibre.

Avitaminose B12

Cette carence provoque l'amaigrissement, des retards dans l'évolution de la mue. Pour combler à ce désagrément, il conviendra de distribuer de la levure de bierre déshydratée, un apport de légumes verts (frais et crus) et si le cas l'exige, un bon complexe vitaminé incorporé dans l'eau de boisson.

Avitaminose C

Celle-ci n'apparaîtra que si vous avez administré des sulfamides à vos oiseaux. En règle générale, tous les oiseaux sont capables de synthétiser cette vitamine. Mon conseil sera d'ajouter des extraits de citron à l'eau de boisson après une prise de sulfamides, où alors du vinaigre de cidre pour dégorger le foie.

Avitaminose D

Elle se manifestera par un rachitisme, une inflammation des articulations et lors de la ponte, à des coquilles d'œufs très friables. L'exposition aux rayons solaires assurera la synthèse de la vitamine D à partir du cholestérol du tissu sous-cutané. L'huile de foie de morue est très riche dans la vitamine du groupe D.

Avitaminose E

Vous n'êtes pas sans savoir que la vitamine E, est la vitamine par excellence de la reproduction, donc un manque de celle-ci comportera des troubles lors de la reproduction. Il faudra ajouter à leur menu des graines germées, mais aussi ce que beaucoup ne connaissent pas, des navets où de l'huile de navets.

Avitaminose K

Cette carence se rencontre par une tendance aux hémorragies internes, les plaies tardant à se cicatriser. Pour diminuer l'activité microbienne qui synthétise la vitamine K, vous devrez faire une tisane de feuilles de mûrier et donner beaucoup de feuilles de pissenlit.

jeudi, janvier 7 2010

Carences en sels mineraux

Les carences nutritives sont généralement dues à une alimentation peu diversifiées. Les symptômes sont très complexes. Il est par conséquent opportun de prévenir ces anomalies qui risquent de causer et d'affecter bien des tourments chez vos pensionnaires. On veillera à apporter aux oiseaux les substances particulièrement indiquées à leur croissance et à leur développement satisfaisants .

Le traitement à suivre consiste en l'administration ad hoc de solutions préparées, recommandée par le vétérinaire.

Les minéraux les plus importants sont les suivants :

Phosphore : c'est l'un des composants quantitatifs et qualitatifs les plus importants du squelette. Il régularise le métabolisme du Calcium, combat le rachitisme et agit comme un tonique sur la musculature et le cœur. Phosphore et Calcium représentent les 3/4 des substances minérales présentes dans l'organisme des oiseaux.

Magnésium : Il régularise l'équilibre du Calcium, stimule la reproduction,augmente la résistance aux infections, facilite la digestion et favorise également la croissance.

Souffre : Il régularise les fonctions ovariennes et facilite l'assimilation des protéines, c'est aussi une substance qui entre dans la composition des plumes.

Manganèse : Il facilite la croissance et la reproduction et assure le bon développement de la charpente osseuse (squelette).

Fer : c'est le composant principal de l'hémoglobine du sang.

Cuivre : Il joue un rôle prépondérant dans la lutte contre les infections, en stimulant la formation d'anticorps et en diminuant la résistance des microbes aux antibiotiques.

Cobalt : Il prévient l'anémie.

Zinc : Il régularise l'hypophyse, glande responsable de la croissance.

Article rédigé par Léon

- page 1 de 29