Tu veux monter ou descendre la page ?

Canariculture › Alimentation

Fil des billets

jeudi, décembre 31 2009

Le nigelle, une graine miraculeuse

La graine de nigelle (elle est appelée aussi la graine noire, le cumin noir..) se compose d'éléments actifs ayant bon goût et produisant un effet miraculeux. Elle contient du phosphate, du fer, du phosphore, du carbo-hydrate, des essences qui forment l'essentiel de son pouvoir. Elle renferme des antibiotiques pouvant détruire tout virus, microbe ou bactérie, du carotène au pouvoir anti-cancéreux, des hormones sexuelles fertilisantes et excitantes; Elle possède également un pouvoir à faciliter l'élimination d'urines; elle renferme des enzymes anti-acides, des calmants mais aussi des éléments stimulants le développement de l'intelligence. Ce ne sont là que quelques vertus parmi d'autres que la recherche appliquée pourra découvrir un jour et qui pourraient dispenser de médecin et de tout autre pharmacie, notamment son huile qui renferme son pouvoir.

graine_nigelle.jpg

La graine noire est une plante qui a été largement utilisée comme traitement pendant plus de 2000 ans. Les expériences modernes ont montré que la Nigella sativa avait un effet de dilatation des bronches, un effet antimicrobien, un effet de régulation sur la tension artérielle et un effet sécréteur sur la bile. Ce constat nous a mené à penser qu’elle pourrait avoir un effet stimulant sur l'immunité.

La graine noire est vraiment une herbe étonnante !

Pendant des siècles, la graine et l’huile de cumin noir ont été employées par des millions de personnes en Asie, Moyen Orient, et en Afrique comme traitement médicamenteux. Cette épice aromatique, qui ressemble à la graine de sésame mais en noir, a été traditionnellement employée pour diverses pathologies respiratoires, gastriques, afin de stimuler les fonctions immunitaires de l’intestin, des reins et du foie, pour ses vertus sur la circulation sanguine et enfin pour le bien-être général. La graine noire est également connue sous le nom de graine de cumin noir, Habbatul Baraka (la graine bénie), et par son nom botanique "Nigella sativa".

Depuis 1959, plus de 200 études universitaires et publications internationales ont prouvé les remarquables résultats mis en lumière depuis près de 1400 ans. S’il est vrai que la graine noire est fortement efficace utilisée seule, des études ont montré des résultats remarquables en combinaison avec d'autres plantes.

La composition chimique de la graine noire est étonnamment riche et complexe. Hormis son ingrédient primaire, le nigellone cristallin, graine noire contient 15 acides aminés, protéines, hydrates de carbone, deux huiles fixes (acides gras de 84%, linoléique et oléique), et huiles volatiles, alcaloïdes, saponine, et fibres brutes, aussi bien que des minerais tels que le calcium, le fer, le sodium et le potassium. Et de nombreux composants de la graine noire qui n'ont pas encore été identifiés. Mais la recherche continue partout dans le monde !

Dans le monde ornithologique

Une dizaine de graines suffisent pour faire une infusion et qu’on peut ajouter à l’eau de l’abreuvoir de nos oiseaux, et ceci une ou deux fois par semaine.

La dose: Faire bouillir un verre d'eau, y ajouter les graines de Nigelle et laisser infuser jusqu'au refroidissement de l'eau, ensuite filtrer l'infusion. Dans un litre d'eau, ajouter une cuillerée à soupe de cette infusion et distribuer aux oiseaux.

Article rédigé par Chami Khalil

lundi, décembre 28 2009

Analyse des mélanges de graines

La formulation basée sur les analyses de graines décortiquées apporte des notions nouvelles et permet de composer des aliments pour nos oiseaux plus équilibrés.

Lors de l'évaluation des rations à donner aux oiseaux, un aspect important à prendre en compte est le fait que la plupart des oiseaux décortiquent les graines. Ils ne consomment que le cœur de la graine et rejettent les cosses. Même s'il s'agît là d'une donnée évidente, il existait à ce jour peu d'information relatives à la composition des mélanges de graines après leur décorticage par les oiseaux.

Les nutritionnistes ont effectué une tâche de pionniers en déterminant la proportion de peaux et en faisant établir une analyse complète du cœur des graines. Ces nutritionnistes dispose d'une banque de données informatisée avec les analyses des graines. Elle ne permet pas seulement d'analyser les mélanges de graines en tant que tels, mais de déterminer la composition des aliments effectivement consommés par les oiseaux. Ces précieuses informations nous procurent une bien meilleure compréhension des besoins alimentaires des oiseaux et nous permettent de composer nos mélanges de manière plus scientifique.

On observera principalement que la teneur en énergie des graines décortiquées est bien plus élevée que celle des graines non-décortiquées. De nombreux oiseaux consomment donc des repas à très haute valeur énergétique.

Les mélanges de graines (voir tableau ci-dessous) contenant beaucoup de graines oléagineuses (graines de Tournesol, Niger, Navette) semblent contenir jusqu'à 55% de graisse après décorticage, ce qui est sans doute beaucoup trop et peu conduire à l'obésité chez des oiseaux peu actifs.

graisse_lipochrome_jaune.jpg

Lors de la composition de vos mélanges de graines, il faut vous baser sur les éléments nutritifs effectivement consommés, parce que ces données sont en effet plus importantes que les données analytiques classiques (composition des mélanges de graines non-décortiquées), pour déterminer la valeur nutritive d'un bon mélange de graines.

Shéma : Proportion de cosses (pourcentage) dans différentes graines :

Noisette - Noix - Cardy - Noix de cèdre - Semences de pin - Noix de Pécan - Noix du Brésil - Graine de lin - Noix d'amande - Tournesol blanc - Chanvre - Tournesol strié - Niger - Arachide - Colza - Navette - Pépins de courges - Avoine - Orge - Sarrasin - Alpiste - Riz paddy - Panis - Millet et Froment.

tableau_analyse_graines.jpg

- page 2 de 14 -