Tu veux monter ou descendre la page ?
Au Paradis des Canaris | Messages du jour: 3 Discussions: 53,253 | Messages: 478,555 | Membres: 13,407 | Connectés: 121 | Nouveau : Lilouane (Bienvenue!)

Consultez notre blog, il regorge d'un tas d'informations interactives et ludiques sur les canaris ! Cliquez-ici ou appuyez sur la touche F1 de votre clavier pour afficher votre Tableau de bord Cliquez-ici pour consulter les articles rédigés par nos membres, ils regorgent de conseils et d'informations utiles ! Afin de mieux te connaitre et de rendre le forum plus convivial, présente toi en quelques lignes dans ce forum ! Merci
Au Paradis des Canaris, pour que la passion de la canariculture ne cesse d'exister !

www.bourse-oiseaux.com

Forum Utilisateurs connectés Blog
Annonces
Réduire Image
Messages du jour Discussions suivies Marquer les forums comme lus
Précédent   Au Paradis des Canaris > Articles & Encyclopédie > Articles des Membres > Canaris de Postures
Ornibird - Perle Morbide Changer votre avatar
FAQ Membres Recherche Messages du jour Marquer les forums comme lus

Notices

Tout savoir sur la reproduction chez les canaris Préparation à l'élevage des femelles Comment dois-je m'y prendre avec les oeufs ? Problèmes de conception de l'oeuf et mal de ponte
Calendrier de pontes jusqu'au sevrage Fiche d'élevage à apposer sur la cage Comment baguer les jeunes oisillons ? L'évolution des jeunes de 1 à 25 jours
Qu'est-ce le point noir, dit "Black punt" ? Les oeufs de la ponte à l'éclosion Comment nourrir les jeunes à la main ? Problèmes alimentaires pendant l'élevage des oisillons
Comment différencier un mâle d'une femelle ? Poser un diagnostic sur l'état de santé d'un canari Maladies les plus fréquentes chez le canari Autres questions ? Cliquez-ici

REMISE DE 3% SUR ORNIBIRD.COM (pour les membres du forum en rentrant le code suivant : WELCOME)

Italgabbie - Cages pour vos Oiseaux !

Poser une question sur le forum Comment ajouter une photo sur le forum ? Effectuer une recherche sur le forum

Ouvrir une nouvelle discussion Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 21/03/2018, 09h36   Afficher une version imprimable   (1)
Serinus57

 
Avatar de Serinus57

POLAKOWSKI Jean-Marc
Sexe: Homme
Age: 51
Métier: Chef d'entreprise
Inscription: février 2018
Messages: 101
Ville: Metz
Département: 57 Moselle
Pays: France
STAM: En attente
Club: Metz S.S.E.
Eleveur: Prochainement Frisé Parisien & Border Fancy

Comment Le "Roi" des Canaris..

LE LANCASHIRE : LE "ROI DES CANARIS" PERDU ET RETROUVE

Un article de Nick WEST (Journaliste indépendant).
Traduction & adaptation française : Danielle SUGLIANI, Jean-Marc POLAKOWSKI.
Extrait de Cage & Aviary Birds du 10 juin 2010.


Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom : 73250_494367817275038_2016570928_n.jpg
Affichages : 6
Taille : 13,5 Ko
ID : 115644

Le majestueux Lancashire a disparu depuis longtemps mais sa résurrection est presque achevée.

Durant les années 1960, un petit groupe de passionnés scanda le slogan suivant :
« Le Roi est mort – vive le Roi ! »
Ils s’embarquèrent donc dans une quête pour rétablir le standard d’une des plus anciennes variétés de canaris : le Lancashire « Royal ».
Vu la grande popularité dont il jouissait au cours de l’ère Victorienne dans le conté qui lui donna son nom, le Lancashire huppé était pressenti par certains comme l’apothéose du canari.

C.A. HOUSE dans son livre « Les Canaris » (1923), le qualifiait ainsi : « majesté dans l’apparence et la prestance à laquelle s’ajoute la reconnaissance de son rang royal dans la famille des canaris ».
Toutefois, HOUSE remarquait que le Lancashire était devenu plus rare après la Grande Guerre. Puis, la race toute entière, si populaire dans les environs de Manchester pendant des siècles, fut victime de la 2ième Guerre Mondiale.
En 1960, c’était devenu un oiseau mythique. C’est alors qu’un groupe de passionnés conduit par l’éleveur mondialement reconnu G.T. DODWELL (« Terry ») se mit au travail pour re-créer le Lancashire en se basant sur les races connues autrefois pour avoir contribué à l’élaboration de son aboutissement. Le plus jeune membre du groupe (dans ses vingt ans) Gordon PLUMB de Bramford près d’Ipswich raconte :
-« Notre groupe comprenait Albert NEWSHAM, Cyril NEWICK et le très célèbre Terry DODWELL . Albert avait plus de 70 ans et moi je n’étais qu’un débutant mais je venais juste de remporter le prix du meilleur lizard au National.
Ils savaient exactement comment procéder : les écrits de la période Victorienne nous indiquaient les particularités du standard à obtenir à l’aide du croisement canari Crest (huppé) x Yorkshire ».

Brian HOGG, éleveur champion contemporain, raconte l’histoire suivante :
« Les éleveurs de Lancashire avaient créé les races Norwich, Crest et les Yorkshire; donc ils se mirent à retravailler la race depuis le début en croisant un Crest avec un Yorkshire et ils sélectionnèrent les oiseaux les plus clairs (lipochrome) car généralement possédant beaucoup de mélanine.
Ceci était vital car le standard des Lancashire demande des oiseaux complètement lipo. (soit jaune intensif ou schimmel, soit blanc).
Cela a compliqué la tâche et c’est encore de nos jours un résultat difficile à obtenir.
A mon avis, cela fait du Lancashire une race supérieure aux autres car le panachage est interdit ! Mais cela implique un gaspillage sévère concernant tous les sujets qui sont hors standard. Un panaché peut produire un lipo dans sa descendance et il nous arrive de faire de la reproduction avec un tel oiseau si le nombre de sujets clairs disponibles est trop limité mais il est préférable de l’éviter car les gènes ancestraux restent dans la lignée sur plusieurs générations. Il faut donc beaucoup de patience ! ».

Ce fut la qualité du groupe de recherche et en 1970 il fondèrent la « Old Variety Canary Association » - OVCA – puis en 1975 Terry DODWELL remporta le titre du Meilleur Lancashire au National avec un Lancashire huppé.
Heureusement que Terry était là pour nous donner un bon coup de mains !
Quelques éleveurs n’étaient pas d’accord pour procéder avec des oiseaux panachés – Philip BRADNUM de Bungay dans le Suffolk pensait qu’élever avec de tels oiseaux renforçait la qualité génétique de la race et évitait l’apparition d’oiseaux aveugles (une tare chez certains sujets Lancashire de plus de 3 ans d’âge).

Philip dit : « j’ai dû les utiliser car cela les fortifient et améliore la souche. Ernie WINSER que j’ai rencontré lors du National m’a demandé si je pratiquais cette façon de faire et Mr. DODWELL a paru très ennuyé lorsqu’il a entendu la conversation. Il ne faut pas oublier qu’à l’origine le canari était mélanine et si l’on élimine complètement ce facteur de la lignée des problèmes surgissent . Dans mon élevage, je peux certifier qu’aucun de mes oiseaux n’est devenu aveugle. »

Point de vue de Brian HOGG :
« Je ne pense pas que les lipos doivent être utilisés de bout en bout car cela affaiblit la lignée.
Les oiseaux de Philip qui ont remporté 51 titres de 1978 à 1985 sont dérivés d’une souche différente de Lancashire. Il a croisé le Crest avec une race Suisse/Autrichienne –le Berner- pensant qu’ainsi il aurait une qualité de plume meilleure que celle des Lancashire actuels.
Cette différence de lignées n’est guère perceptible.

Un éleveur très renommé- qui veut rester anonyme - est très sarcastique au sujet de la qualité des oiseaux exposés depuis plusieurs années.
Il dit : « Je pense que le Lancashire actuel est médiocre en comparaison de ce qu’il a été dans le passé car j’ai vu des photos de certains oiseaux de l’époque Victorienne. En fait, les Lancashire du Continent sont meilleurs, même s’ils proviennent du stock anglais !
De plus, je sais de source sûre que certains éleveurs actuels sont toujours en train de croiser leurs oiseaux avec des Yorkshire, alors qu’à présent ils devraient être suffisamment corrects par rapport au standard.
Cependant, ne vous méprenez-pas, je pense qu’un nombre plus important d’éleveurs devrait développer ces races anciennes comme le Lancashire » .

Bien sur, les passionnés de Lancashire restent une minorité et Brian HOGG qui, à l’origine, acheta ses Lancashire à Philip BRADNUM et a gagné 3 médailles d’or, 1 d’argent et 1 bronze à l’exposition mondiale, pense que la race aurait pu davantage profiter de l’aide des éleveurs.
« Le Lancashire est le parent-pauvre des trois grandes races de canaris plume-lisse et il va probablement le rester ! Toutefois, je veux encore espérer qu’il y aura une résurgence dans son élevage et que certains de mes succès en Europe feront réagir les gens et qu’ils se diront : « pourquoi pas moi ? je pourrais en faire autant ! ».
Brian HOGG est le Secrétaire du Club « South Bucks Canary Breeders Association » et co-fondateur du « Lancashire Canary Club » et son stock vient du Continent : « J’achète mes oiseaux chez Wilfried SWYNGEDAUW en Belgique. Pour améliorer ma souche, je ne trouve pas en Angleterre donc je suis obligé d’aller en chercher sur le Continent ».
La qualité et la quantité étant un problème majeur pour les fans de Lancashire, la race se retrouve face à un futur incertain en Angleterre. Comme HOGG le souligne : il faut être très patient : « Je n’avais pas assez de sujets pour la reproduction l’année dernière pour satisfaire
la demande, ce qui a causé beaucoup de déception chez les gens qui attendaient depuis longtemps. La pire des choses étant que ces clients se rabattent sur des oiseaux de qualité inférieure. Sortir de bons sujets est rare et, pour le noyau des amoureux de Lancashire, l’attente est remerciée par le résultat.
Comme G.T. DODWELL l’a écrit en 1967 : « L’ancien Lancashire huppé est une variété splendide et imposante qui a toujours honoré de sa présence nos expositions ».


Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom : 155447_494369017274918_385503697_n.jpg
Affichages : 8
Taille : 12,0 Ko
ID : 115645

LA FICHE DU LANCASHIRE :

Caractéristiques :
- Le plus grand de toutes les races anglaises. Taille idéale 20.3 cms
(ou 8 inches)
- Elancé et droit qui ne doit pas se coucher sur le perchoir.
- Une variété huppée appelée « coppy » et une tête lisse appelée
« plainhead »
(les 2 variétés étant nécessaires pour maintenir la stature de la race).
- la huppe doit avoir la forme d’un fer à cheval et sans cassure.
- Seules couleurs acceptées : Jaune intensif/schimmel et blanc.
(seule exception : la huppe grise ou « grizzled » chez le sujet huppé.

Elevage :

un défi car un peu difficile :
- toujours accoupler un sujet huppé avec un non-huppé.
- usage de parents adoptifs parfois nécessaire.
- risque de ne pas obtenir de jeunes lipo si décision d’utiliser des
oiseaux panachés en vue de renforcer la souche.

La mue :
- la taille et l’abondance des plumes impliquent une nourriture riche et
un apport en vitamines.
- un besoin d’exercice pour éviter la léthargie et garder une allure
dynamique.

Le prix :
- un couple chez un éleveur primé environ £ 100 (ou 115 € fin 2010).

L’HISTOIRE DU LANCASHIRE :

Ce que nous connaissons sur l’histoire du Lancashire parfois appelé « le géant des canaris », nous l’avons trouvé dans les écrits de la période Victorienne.
Il est difficile de remonter plus loin dans le passé avec une certitude absolue car ce n’était alors qu’un hobby de la classe travailleuse.
Inévitablement le manque d’éleveurs lettrés rendit la présence de rapports écrits très rare pour cette époque.

Toutefois, la race semble avoir été apportée dans notre pays ( Angleterre ) au 17ième siècle par des tisserands flamands qui avaient trouvé du travail dans l’industrie textile qui se développait autour de la bourgeonnante métropole MANCHESTER. Il y eut des tentatives alors de nommer cet oiseau le « Manchester Coppy » ou « Manchester Fancy » à cause du grand nombre existant dans la ville. Mais, il a été rapporté que ces tentatives pour changer le
nom furent gelées par les éleveurs de l’arrière-pays d’OLDHAM, ROCHDALE et ASHTON, qui s’élevèrent contre eux en criant à l’usurpation!

On pense que les derniers rares spécimens de LANCASHIRE de cette époque disparurent dans la place-forte de ROCHDALE et OLDHAM.


Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom : 705009_494371873941299_310806805_o.jpg
Affichages : 6
Taille : 31,8 Ko
ID : 115646
__________________
POLAKOWSKI Jean-Marc
Canariculteur & recherches en Canariculture


Serinus57 est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Navigation rapide


Auteur et Webmaster : Cédric Courbois - [apdcanari] Belgique, province de Liège, hébergé chez Informaniak en Suisse
Copyright ©1999 - 2018, Au Paradis des Canaris
Powered by vBulletin® Version 3.7.0 Beta 4
Copyright ©1999 - 2018, vBulletin Solutions, Inc.