Discussion: Glosters
Afficher un message
Vieux 20/11/2003, 23h50   Afficher une version imprimable   (4)
GLOSTER
Modérateur


Michel OST
Sexe: Homme
Age: 61
Inscription: octobre 2003
Messages: 630
Ville: Liège
Pays: Belgique
STAM: CL 235 - CX 026
Club: CECFP - IPOS LORRACH - LE Canari Chénéen
Eleveur: GLOSTER - BORDER - LIZARD - FIFE et RAZA

Sorry pour les photos mais je ne sais pas le faire .

Pour distinguer une oiseau schimmel d'un intensif, il faut se baser sur les plumes .
Qu'elles soient courtes ou longues ne veut encore rien dire , il y a des oiseaux intensifs à plumage long .

Pour vous faire une idée, aller voir les expositions, observer les borders, les fifes, les lizards qui ont une catégorie intensif et une autre schimmel ; cela vous aidera à vous faire "un oeil"

Vous pouvez également regarder les plumes des oiseaux au microscope ou à la loupe très grossissante .
La différence saute aux yeux .
La plume schimmel comporte plus de barbilles, beaucoup plus longues, plus floues et est plus soyeuse au toucher également.
La plume intensive est plus courte, plus ferme et comporte moins de barbilles

Un vrai gloster intensif est un oiseau qui a forcément moins de forme que les autres .
Par contre, il doit avoir un plumage court , on doit voir les jointures de ses pattes qui ne sont pas recouvertes par le plumage du ventre de l'oiseau .

Le facteur intensif, personnellement je ne l'utilise que toutes les 5 générations dans une lignée .
Les meilleurs oiseaux sont les jeunes issus d'un parent intensif, pour l'élevage, il s'agit d'oiseau idéaux , mais pas pour les expos .

Pour détecter un oiseau trop schimmel, il faut regarder la forme de l'oiseau, les plumages trops longs, qui remontent sur les flancs de l'oiseau, les rémiges qui poussent de travers ( en biais) dans les ailes, la couleur du plumage qui a l'air délavé et le bec et les ongles qui poussent trop ( excès de kératine) sont autant de signes qu'il faut introduire de l'intensif .

Lorsque l'oiseau a des kystes, c'est trop tard .

Je suis presque sur que ces kystes sont un facteur héréditaire .
Un oiseau qui a des kystes en aura pratiquement après chaque mue , il en aura toute sa vie et de plus en plus s'il en est atteint après sa première mue .

Pour un éleveur, un oiseau à kyste doit être éliminé de l'élevage et si on est honnête, il ne faut pas le refiler à un autre amateur .
J'élève du gloster depuis 1988 , j'ai eu des oiseaux à kystes les trois premières années puis plus aucun .

Un dernier élément , si un oiseau agé ( plus de 3 ans) a de petits kystes, ce n'est grave et cela peut être tout à fait accidentel et n'arriver qu'une seule fois .

Dernière modification par apdcanari ; 30/10/2005 à 20h16.
GLOSTER est déconnecté   Réponse avec citation