Au Paradis des Canaris

Au Paradis des Canaris (http://www.apdcanari.com/forum/index.php)
-   Canaris de Postures (http://www.apdcanari.com/forum/forumdisplay.php?f=35)
-   -   Les races frisées (http://www.apdcanari.com/forum/showthread.php?t=81155)

maloute45 26/03/2018 12h16

Les races frisées
 
14 pièce(s) jointe(s)


Pièce jointe 115762
Les races frisées, même s'ils ne font pas partie des races infiniment précieuses du Harz, du
Malinois ou du Timbrado sont, sans aucun doute, ce que les éleveurs ont créé de plus exquis
et de plus gracieux.
La première fois que l'on vit un Canari aux pennes capricieusement retournées vers le haut,
on trouva que l'oiseau ressemblait beaucoup à une petite coiffe hollandaise et, de cette
observation naquit la dénomination de "Hollandais".
Ce nom fut donné aux premiers frisés même si leur lieu d'origine était très éloigné de la
Hollande.

Pièce jointe 115741 Pièce jointe 115742

Ce qui est curieux, c'est qu'aucun éleveur n'avait voulu que les plumes des Canaris frisent
(la frisure des plumes dépend d'une anomalie résultant d'une capacité d'assimilation excessive
de kératine).
Cette particularité de la nature provoque le renforcement de toutes les parties cornées, y compris
le plumage de l'oiseau.
Les races frisées sont relativement récentes, elles se sont formées graduellement, favorisées
en cela par les croisements et les sélections patiemment mises au point par les éleveurs.

Pièce jointe 115746 Pièce jointe 115748 Pièce jointe 115749
Le premier frisé eut un énorme succès, particulièrement en France, ou la nouvelle race trouve
tout de suite des amateurs et, ce qui est plus important : des éleveurs.
Ceux-ci obtinrent, dans différentes régions des races nouvelles merveilleuses, aux caractéristiques
bien distinctes.
C'est ainsi que naquirent à Amiens, le Hollandais du Nord, à Paris, le Parisien ou Frisé parisien,
dans les Pyrénées, le Hollandais du Sud.
D'autres amateurs européens emboitèrent le pas et créèrent à leur tour des variétés différentes.

Pièce jointe 115750Pièce jointe 115751Pièce jointe 115752Pièce jointe 115753
Pièce jointe 115758Pièce jointe 115759Pièce jointe 115760Pièce jointe 115761
Les appariements sélectifs de ces diverses variétés accrurent le nombre de frisés au point
que l'on a pu les diviser en quatre catégories, la catégorie géante : l'Arricciato Gigante Italiano
la catégorie lourde à laquelle appartiennent le Parisien et le Padovan, la catégorie légère
composée du Hollandais du Nord et du Sud, le Giboso espagnol, le Gibber italicus, le frisé
Suisse, le Fiorino et le Melado tinerfeno, et la catégorie miniature, le Mehringer.
Si la variété est le piment de la vie, les frisés sont l’épice des Canaris de posture.

m@loute 45.




Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 19h31.

Copyright ©1999 - 2020, Au Paradis des Canaris
Powered by vBulletin® Version 3.7.0 Beta 4
Copyright ©1999 - 2020, vBulletin Solutions, Inc.